Tor

Naviguez en ne laissant aucune trace avec Tor

tor-logo

Cette page reprend en grande partie le tutoriel sur Tor proposé par Ubuntu-fr. Nous vous invitons ainsi à consulter ce dernier pour une utilisation avancée de TOR.

    Menu

  1. Présentation
  2. Utiliser Tor avec le Tor-Browser

>1. Présentation

Le but de Tor est de se protéger de l’analyse de trafic – une forme de surveillance des réseaux qui menace l’anonymat et la confidentialité des personnes, les activités et les rapports confidentiels commerciaux.

Avec Tor, les communications rebondissent à travers un réseau de serveurs distribués (Nœuds), appelés « onion routers », qui vous protègent contre les sites web qui enregistrent les pages que vous visitez, contre les observateurs externes, et contre les onion routers eux-mêmes.

Tor réduit les risques d’analyses de trafic simples ou sophistiquées en répartissant vos communications entre plusieurs endroits de l’Internet. On ne peut donc pas, en observant un seul point du réseau, savoir que vous êtes en train de communiquer avec votre destinataire.

C’est comme utiliser un chemin tortueux et difficile à suivre pour semer un poursuivant (tout en effaçant de temps en temps ses traces). Au lieu d’emprunter un itinéraire direct entre la source et la destination, les paquets de données suivent une trajectoire aléatoire à travers plusieurs serveurs qui font disparaître vos traces. Personne ne peut donc déduire, de l’observation d’un point unique, ni d’où viennent, ni où vont les données.

Toutefois, l’anonymat n’est pas systématiquement synonyme de sécurité. En effet votre adresse IP est masquée par Tor, et les données transitant entre les relais sont chiffrées, mais les données transitant entre le dernier relais et leur destination finale circulent en clair. Ainsi, même si votre identité est protégée par Tor, elle peut être révélée par le contenu de vos communications qui, lui, peut encore être intercepté. Pour chiffrer vos communications jusqu’à leurs destinations finales, il vous faut aussi utiliser HTTPS ou un chiffrement final similaire et des mécanismes d’authentification.

2. Utiliser Tor avec le pack Tor-Browser

Le Tor-Browser est la méthode la plus simple et rapide pour surfer avec Tor. Elle est très sécurisée : le pack (alias « bundle ») Tor-Browser inclue une version de Firefox optimisée et pré-configurée par l’équipe du Tor Project. Enfin, cette méthode ne requiert aucune installation de votre part sur votre ordinateur.

D’abord, rendez-vous ici. Puis, en fonction de votre système d’exploitation, téléchargez le lien nommé Tor Browser, en sélectionnant Français en dessous du bouton.

Une fois téléchargé, extraire le fichier où vous voulez : par exemple, dans un dossier « tor » situé dans vos documents ou téléchargements. Il vous suffit ensuite de double-cliquer sur start-tor-browser et de confirmer en cliquant sur lancer.

S’ouvrira alors une interface qui vous permet de configurer Tor : utiliser un bridge (un noeud non public) ou des paramètres de connexion particuliers. Après avoir cliqué sur Se connecter , le Firefox pré-configuré pour naviguer avec Tor se lancera. Enfin, Tor s’arrêtera dès que vous fermerez ce Firefox.

Entre temps, vous pourrez l’utiliser pour naviguer sur Internet comme vous en avez l’habitude, mais en ne laissant aucune trace. Néanmoins, la vitesse de votre connexion en sera forcément amoindrie, et vous n’aurez pas accès à certaines fonctionnalités proposées par certains sites et constituant des risques de sécurité.

Le Tor-Browser se veut donc une façon très simple de devenir ponctuellement anonyme sur Internet, mais remplacera difficilement votre navigateur habituel pour une navigation quotidienne – car trop lent, principalement.

Finalement, vous pouvez vérifier que vous utilisez bien Tor en vous rendant sur ce site.